Le Cabinet R. DURAND référence immobilière sur les Hauts de Seine
26 déc

Pour la vente de votre appartement à Bois-Colombes, le temps n’est pas votre allié !

159©-JeanLuc-copy

Vous souhaitez vendre votre appartement de Bois-Colombes mais vous avez le temps ? Si vous décidez de fixer un prix de vente élevé, car vous n’êtes pas pressé, personne ne pourra vous en empêcher, mais sachez que ce n’est absolument pas une bonne stratégie !

Au-delà de 15 jours, un bien est moins attractif
Malheureusement, les vendeurs qui pensent avoir tout le temps devant eux pour vendre ne réalisent pas que ce temps joue contre eux. En effet, ce temps qu’ils souhaitent s’accorder ne leur permet pas de vendre au prix fort, au contraire, plus il passe et plus ils augmentent leur chance de vendre au rabais. Pourquoi ? Lorsqu’un appartement est nouveau sur le marché, à Bois-Colombes comme ailleurs, il est attractif. Et passé quinze jours, il l’est déjà moins. Forcément, de nos jours, tous les acheteurs utilisent Internet pour trouver un bien. Ils connaissent donc le marché, les biens à vendre, leurs prix. Lorsqu’un nouvel appartement est mis en vente, ils le voient tout de suite. Et lorsqu’un bien ne trouve pas preneur, ils s’en rendent compte aussi.

Respecter le prix du marché est dans votre intérêt
Au bout d’un mois, que pensent les acheteurs d’un logement qui ne se vend pas ? Ils estiment qu’il a un problème et ils se félicitent de ne pas s’y être attardés ! Les vendeurs qui décident de surévaluer leur logement, au mépris des prix du marché, prennent en réalité le risque de ne pas le vendre tout de suite, pour finalement le vendre à un prix inférieur à sa vraie valeur. Certains insisteront. En le retirant et en le remettant en vente d’ici quelques semaines, ils pensent s’en sortir. C’est faux. Cela ne changera rien. Les acheteurs ne sont pas dupes !

C.V. / Bazikpress © JeanLuc

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée