Le Cabinet R. DURAND référence immobilière sur les Hauts de Seine
29 août

Quel logement en gestion locative à Asnières-sur-Seine allez-vous acheter ?

AdobeStock_1080343621

Vous désirez investir à Asnières-sur-Seine ? Acheter de l’immobilier pour préparer sa retraite reste encore une excellente idée. Sans compter qu’il existe des professionnels de la gestion locative qui vous allègent de tous les soucis propres à la location !

L’immobilier est le placement préféré des Français et ils ont raison. Mais face à la diversité des produits existants, comment effectuer le bon choix, notamment dans le meublé, entre résidence services ou logement dans l’ancien ? Quels sont les critères à analyser pour réaliser le meilleur investissement possible ?

Quel que soit l’investissement envisagé, la localisation est le premier élément à prendre en considération. Tous les professionnels vous le diront : c’est l’adresse qui valorise un bien et donne envie de s’y installer. Et pour cause : si l’appartement que vous convoitez à Asnières-sur-Seine a besoin d’un coup de fraîcheur, vous pouvez toujours le faire, mais le changer d’emplacement, impossible ! Avant d’acheter un bien, il est donc indispensable de s’assurer qu’il existe une véritable demande dans le secteur pour ce type de résidence et que les loyers envisagés correspondent bien au prix du marché.

À rentabilité similaire, une revente distincte
La rentabilité d’un bien en résidence services et celle d’un logement loué en meublé à Asnières-sur-Seine et placé en gestion locative se situe autour de 4%. L’investissement en résidence services présente certains avantages fiscaux, mais ceux-ci peuvent être remis en cause. Ainsi le dispositif fiscal du Censi-Bouvard, qui a été prolongé jusqu’au 31 décembre 2018, concerne uniquement les investissements réalisés dans des résidences pour personnes âgées ou handicapées et celles pour les étudiants. La fiscalité du meublé quant à elle est stable et en optant pour le régime réel, cela permet au contribuable de ne pas être imposé sur les revenus locatifs pendant au moins une dizaine d’années.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée