Le Cabinet R. DURAND référence immobilière sur les Hauts de Seine
29 Avr

Vous pouvez encore régulariser les charges de votre appartement en location à Asnières-sur-Seine

Vous êtes propriétaire d’un appartement à Asnières-sur-Seine ? Vous possédez cet investissement locatif, destiné à vous constituer un patrimoine ? Ce logement à Asnières-sur-Seine est donc en location et vous vous occupez seul de sa gestion. C’est votre choix… Mais avez-vous pensé à tout ? Il n’est pas question que cet investissement vous coûte de l’argent. Alors, avez-vous songé à régulariser, comme la loi le permet une fois par an, les charges de votre locataire ? Il faut le faire et ne pas trop tarder.

Depuis la loi ALUR qui a changé bon nombre de règles applicables à l’immobilier, le délai applicable aux régularisations de charge est de trois ans et non plus cinq ans comme auparavant. Si vous voulez rentrer dans vos frais, il ne faut donc pas traîner pour précéder à une régularisation de charges de votre locataire ! Vous avez, certes, un laps de temps, mais attention : que dit la loi ? Pour un bail d’habitation, lorsque les charges locatives font l’objet d’une provision mensuelle, elles doivent être régularisées une fois par an. Le propriétaire doit donc une fois par an faire le compte de ce qui a été payé par le locataire par rapport aux charges réelles, c’est-à-dire ce que lui a payé. S’il oublie, il peut encore procéder à une remise à niveau, mais certaines règles sont à observer.

Un étalement des charges supplémentaires à payer sur douze mois
Si la régularisation n’a pas été faite avant la fin de l’année civile qui suit l’année de l’exigibilité des charges, le paiement est alors fractionné par douzième. Si le locataire en fait la demande, vous ne pouvez pas vous y opposer. Vous pouvez donc procéder, jusqu’à la fin de l’année 2019 à la régularisation 2018. Après cette date, le locataire aura le droit de vous demander un étalement des charges supplémentaires à payer sur douze mois.

C.V. / Bazikpress © Adobe Stock

Article précédent


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée