Le Cabinet R. DURAND référence immobilière sur les Hauts de Seine
8 Avr

Votre agence immobilière de La Garenne-Colombes vous rappelle qu’une estimation est le 1er pas vers une vente réussie !

Le printemps est traditionnellement un temps fort pour le secteur de l’immobilier. Les mois de mars, avril et mai occasionnent à eux seuls 30% des transactions immobilières annuelles. Malgré la crise sanitaire, 2021 ne déroge pas à la règle. Vous avez un bien immobilier à vendre ? Alors, dépêchez-vous de faire appel à une agence immobilière de La Garenne-Colombes pour vous aider à fixer un prix de vente qui déclenche les visites et qui vous permettra de vendre vite et bien.

En effet, avec un juste prix, un prix de vente cohérent avec le marché, vous ne perdez pas de temps, car ce prix attire justement les acheteurs, sans pour autant trahir vos intérêts. Et actuellement, les portails d’annonces sont pris d’assaut. Les demandes de contact explosent et le marché est en pénurie d’offres. La raison ? Malgré le Covid, l’immobilier reste un placement sûr : 70% des Français considèrent la pierre comme une valeur refuge. 58% des ménages sont déjà propriétaires du bien qu’ils occupent.

« Nous n’avons jamais eu autant de visites sur nos sites. Ils enregistrent jusqu’à 70 % de volume de recherches supplémentaires depuis avril, confie Séverine Amate, porte-parole de SeLoger. Et ce n’est pas uniquement du « lèche-vitrines ». La volonté de passage à l’acte se caractérise par une prise de contact avec les agents. »

N’oubliez pas ceci : un professionnel de l’immobilier a l’habitude d’estimer des biens. C’est son métier. Il compile tous les critères qui ont un impact sur le prix de vente, les analyse et vous propose ainsi un prix réaliste. Pourquoi est-ce important ? Un bien surestimé est très vite repéré par les acheteurs potentiels qui voient là l’occasion de négocier drastiquement les prix. Au point parfois pour les vendeurs d’être amenés à le céder moins cher que s’ils l’avaient mis dès le départ au juste prix. Alors, même si les acquéreurs sont prêts à acheter au prix et négocient peu. Inutile d’être trop gourmand. Depuis internet, ils connaissent les prix.

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée