Le Cabinet R. DURAND référence immobilière sur les Hauts de Seine
25 Juin

Pour acheter à Courbevoie, faites appel à un courtier, aujourd’hui plus que jamais !

Vous désirez acheter une maison ou un appartement à Courbevoie ? La crise du Covid avec ses ruptures dans les chaînes d’approvisionnement et depuis quelques mois la guerre en Ukraine auront-ils des conséquences sur l’accès au crédit et donc sur l’immobilier ?

Le conflit russo-ukrainien tout d’abord crée en effet les conditions de ce qui pourrait être un troisième choc pétrolier. Le cours du pétrole, qui était autour de 80$ le baril en début d’année, est monté jusqu’à 139$ (actuellement, il est à 116$), envoyant une onde de choc inflationniste dans toute l’économie qui vient s’ajouter aux disruptions de chaînes logistiques liées à la crise sanitaire. On ne peut exclure que ce phénomène puisse entraîner l’apparition d’une spirale inflationniste autoentretenue à l’instar de celle connue dans les années 70. Afin de lutter contre ce risque, la Banque Centrale européenne a annoncé il y a quelques semaines des premières mesures de resserrement de sa politique monétaire qui pourraient déboucher sur des relèvements de ses taux directeurs à horizon de quelques mois.

Pas de plan de financement sans un courtier !
En réponse à cette annonce, le taux de l’OAT 10 ans a repris sa hausse : après avoir atteint 0,65% le 28 février, il atteint aujourd’hui 2,17%. Dès lors, il faut s’attendre à de nouvelles hausses des taux de crédit dans les semaines qui viennent. Et alors qu’il était encore possible d’emprunter à moins de 1 % sur 20 ans – voire même sur 25 ans – en janvier 2022, désormais c’est quasiment mission impossible, sauf très rares exceptions… En juin, dans le sillage des taux d’emprunt d’État, plusieurs banques ont remonté leurs taux de crédit, de 0,40 point, mais jusqu’à 0,8 point pour l’une d’entre elles… Une hausse de taux inédite en un seul mois !

Vous cherchez à acheter une maison à Courbevoie, sur la rive gauche de la Seine ? Faites appel à un courtier. 40 % des Français l’ont fait début 2022. Alors pourquoi pas vous ? Il pourrait être un atout précieux pour vous aider à financer votre projet, car ce resserrement des conditions de crédit pourrait venir aggraver les effets d’éviction que nous observions déjà sur les ménages aux revenus modestes depuis le durcissement des normes du Haut Conseil à la Stabilité Financière (plafonnement à 35% du taux d’endettement).

C.V. / MySweetProd © Adobe Stock

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée